Sinaloa-sur-Seine

Me defino sinaloense y bohemio. Si debo añadir algo más, citaría a René Char: "Creo en la magia y la autoridad de las palabras".


Deja un comentario

On n’est pas sérieux quand on a (deux fois) dix-sept ans

On n’est pas sérieux quand on a (deux fois) dix-sept ans.
– Un beau soir, foin des bocks et de la limonade,
Des cafés tapageurs aux lustres éclatants!
On va sous les tilleuls verts de la promenade.

Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin!
L’air est parfois si doux, qu’on ferme la paupière.
Le vent chargé de bruits – la ville n’est pas loin –
A des parfums de vigne et des parfums de bière…
[…]

Arthur Rimbaud (et moi, entre parenthèses)

Sigue leyendo

Anuncios